Framboise magique

Le Rapsberry Pi nouveau est arrivé. Raspberry signifie ‘framboise’. Il s’agit peut être d’une référence à un autre fruit connu de l’informatique. Contrairement au beaujolais nouveau, les amateurs sont rarement déçu par ce produit. Et effectivement la 4ème itération présente des qualités intéressantes. Mais avant cela, il faut que je vous explique ce qu’est le Raspberry Pi et en quoi il change la vision de l’informatique. 

Le Raspberry Pi est un ordinateur de la taille d’une carte de crédit. En plus de sa taille, c’est ordinateur est très bon marché (environ 35 €) et ouvert pour permettre au enfants d’apprendre la programmation. Ses concepteurs ont ajoutés des ports d’extension (GPIO) pour qu’il puisse communiquer avec des composants électroniques. Son objectif éducatif se rapproche du projet OLPC (‘One Laptop Per Child’, ‘un ordinateur pour chaque enfant’ en français).

Le Raspberry est donc un moyen de démocratiser l’informatique et d’éduquer les gens pour qu’ils deviennent acteurs des outils numériques. Cette initiative rappelle les ordinateurs des années 80 tel le ZX81 de Sinclair. La différence tient au fait qu’aujourd’hui, le savoir est accessible très facilement grâce à Internet. Il est donc plus facile de former les gens à l’informatique et le Raspberry est le support du cours. 

Depuis son arrivée, les bidouilleurs de tous les pays lui ont trouvé de nombreux usages. S’il est possible d’installer un système d’exploitation et des logiciels pour enseigner la programmation aux enfants, les ports GPIO permettent de le transformer en plateforme pour piloter des moteurs, recueillir des informations issus de capteurs (température, humidité, …), donc apprendre les bases de l’électronique.

À ces projets éducatifs se sont ajoutés des projets plus ludiques. Un Raspberry peut être transformé en console de jeux vidéos ‘rétros’ (RecalBox, RetroPie), en média center (OSMC), en box domotique pour contrôler tous les équipements connectés (Gladys), en miroir magique (allez voir Framboise 314), …, et même en poisson (demande d’un ami). 

Et comme ces projets sont créés par des gens désireux de partager leurs créations, les explications sont accessibles facilement sur internet. Si le site officiel français donne quelques exemples, vous trouverez bien d’autres projets (souvent en anglais). Il me semble que des allemands ont créés une nano-brasserie contrôlée par une framboise. Un futur projet pour moi peut être. 

Le Raspberry permet donc de créer quantités d’outils. Il est dans cette logique du DIY (Do It Yourself, ‘Fais le toi-même’ en français) qui nous rend moins dépendant des objets et donc de la surconsommation de gadgets. Pour ne rien gâché, le Raspberry consomme peu d’énergie. Utilisé comme Box domotique, il peut aussi avoir un rôle à jouer dans la transition écologique. 

Le Raspberry 4 apporte des avancées majeures et très intéressantes. D’abord, il se présente en 3 versions qui se distinguent surtout par la quantité de RAM embarquées. 1 Go, 2 Go et 4Go. Si en version 1 Go, le Raspberry peut réaliser toutes les fonctions de serveurs que l’on a évoqué précédemment, en version 4 Go, il se transforme en véritable ordinateur. Avoir une station de travail basée sur un Rapsberry devient une réalité. 

La deuxième innovation qui me semble majeure est l’intégration du processeur qui traite le codec H.265. Reparlons en français. Il est capable de lire des vidéos 4K. Il peut faire office de Média Center et remplacer vos box. Il concurrence les Apple TV et autre équipements Androïd. Il peut donc être branché sur votre téléviseur et vous permettre de regarder Netflix, Molotov et les autres services de streaming dans la meilleure qualité accessible actuellement. Vous pourrez aussi vous connecter aux services Shadow. 

Il apporte bien d’autres avancées. Comme à chaque itération, le processeur devient plus rapide et plus performant. L’avancée la plus surprenante est la double sortie micro-hdmi. Concrètement, il peut désormais gérer deux écrans simultanément en 4K. Limitation technique, il ne pourra sortir plus de 30 images par secondes. C’est déjà bien vu le prix de la framboise.

La nouvelle itération ouvre donc encore plus les usages du Raspberry. Tout en gardant ses capacités de bidouillage, il apporte un confort d’utilisation aux consommateurs de contenus. Il se rapproche du couteau suisse ultime de l’informatique pour un prix imbattable. La framboise a la pêche … OK je sors. 

Un commentaire sur “Framboise magique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s