La taupe II

Stars de tous les pays, aujourd’hui, nous vous proposons le produit miracle à tous vos problèmes de vie privée. Chefs d’entreprise, nous avons la solution contre l’espionnage industriel. Avec Phantom Secure (PS), vos rendez-vous et vos projets ne seront plus interceptés par les paparazzi et autres parasites. Alors redevenez acteurs de votre vie à partir de seulement 499 $ par mois. 

Le coup de génie marketing était lancé. Surfant sur la disparition de la mûre, la star des téléphones intelligents à la fin des années 2000, la société canadienne proposait un téléphone sécurisé et dépourvu de toute autre entrée que le clavier. Les serveurs de la messagerie privée étaient installés dans des paradis fiscaux à l’abri du regard des autorités occidentales. 

Étrangement, ce  téléphone n’intéressait pas les stars. Certes, il permettait de ne pas être épié. Les idoles pouvaient ainsi préparer leur prochain barbecue ou la bar-mitsvah du petit dernier sans retrouver la presse dans leur jardin. Mais un téléphone qui ne permet pas de poster des milliers de selfies ou de se retrouver dans son manoir, l’intérêt est limité pour ces influenceurs.   

De même, si les hommes d’affaires avaient choisi le Blackberry à l’époque, c’était pour éviter d’engager des experts en sécurité informatique. Le prix très élevé du produit, jusqu’à 25 000 $ pour un semestre, et l’architecture centralisée par la société PS ne donnaient pas confiance. Autant passer par d’autres fournisseurs ou embaucher des experts en sécurité informatique. 

Pourtant le produit devint un succès … auprès des organisations criminelles. Celles-ci appréciaient la messagerie BBM (BlackBerry Messenger). Ils cherchaient une solution à la faillite attendue de l’entreprise gestionnaire. Alors en proposant un service encore plus sécurisé, la jeune société PS représentait une alternative crédible. 

Vu le prix du service on se doute bien que ce n’était pas le dealer du coin qui était client de ce type de technologie. Les grands groupes mafieux utilisaient les services de PS pour organiser leurs opérations. Trafic de drogue, d’armes ou d’êtres humains, … tout cela devient plus facile lorsque les polices ne sont pas au courant des opérations. Et si le téléphone était récupéré par la police, PS s’engageait à faire disparaître toutes les données. 

De son côté, le président de PS vivait dans l’opulence grâce aux revenus apportés par son commerce. En 10 ans, la fiabilité de son service n’était plus à faire. Et les effets indirects de sa technologie sur les populations ne l’empêchait pas de dormir. Aux yeux des lois, son activité était légale. Cependant, il était dans le viseur de toutes les polices de la planète, le FBI en tête.  

La chute du réseau se préparait en coulisse. Jusqu’au Panama, les polices se coordonnèrent pour faire tomber le service. Sous couvert, des téléphones sont commandés pour repérer et infiltrer les serveurs de la messagerie cryptée. Système anglo-saxon oblige, il ne manque plus que la preuve morale. Et celle-ci est obtenue lors d’un rendez-vous à Las Vegas entre le président de PS et des agents infiltrés. 

Le piège se referma sur PS. Le réseau fut démantelé en un clic. Le service est arrêté net. Vous retrouverez le résumé de l’affaire sur le site du FBI. Cette victoire laisse cependant un sentiment d’inachevé. La messagerie de l’ombre a permis l’expansion des trafics. Face à ce type de service, les enquêtes sur les organisations criminelles étaient compliquées. Si seulement les polices avaient pu être au cœur des échanges. 

Devant la chute attendue, les mafias abandonnèrent le système PS pour un autre service : Encrochat. Mais vous connaissez déjà l’histoire. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s